GenSearch continues its expansion with an office in the UK

Paris, 26 July 2019 – GenSearch, an international Life Science Executive search specialist is pleased to announce the opening of a new office in London and the appointment of Sharon Shields as Head of Research and Business Intelligence and Alexandra Jensen as Senior Consultant.


Sharon spent over twelve years within the Pharmaceutical industry before moving into global executive search where she has worked across the Pharmaceutical, Biotech and Medtech industries, to support the successful appointment of senior leaders across all functions. Having worked for a number of the leading boutique Life Sciences executive search firms, she has gained significant strategic and operational leadership experience as Head of Research. Developing robust research strategies for challenging, complex assignments within a highly competitive, candidate driven market is a passion for Sharon

Sharon Shields
Sharon Shields

Sharon Shields: “The decision to join GenSearch was an easy one, with the firm’s highly experienced team and integrated resources. I was attracted by GenSearch’s unique business model, at a very exciting time in the organisations development.

Alexandra joins with a strong track record of placing senior stakeholders within pharmaceutical and bio-pharmaceutical companies. Having relocated from Singapore Alexandra has a truly globalised network and approach to search mandates with experience handling retained searches in APAC and EMEA. Alexandra joins with a wealth of experience in supporting relocations from the US, Asia and Europe.

Alexandra Jensen

Alexandra Jensen: “I am very excited to be joining the GenSearch team. What attracted me to the company is their outstanding execution and support team, the long-term relationship they have with their clients, their reputation for excellence, as well as their commitment to delivering outstanding leaders.

Sébastien Stoitzner, CEO: “The team and I have an ambitious development and growth plan for GenSearch and with Sharon and Alexandra on board we are one step closer to our objective.”

About GenSearch

GenSearch is an Executive Search, Assessment and Coaching firm dedicated to the Life Sciences. Our clients and the executives we support respect us for our in-depth expertise of complex environments, the reliability of our processes, our ethical approach as well as our openness to share our knowledge and network.

For additional information, please contact:

Sébastien Stoitzner, CEO
Tel.: +33 6 09 75 41 65
sebastien.stoitzner@gensearch-consulting

Sharon Shields – Head of Research & BI
Tel.: +44 (0)7943 331365
sharon.shields@gensearch-consulting.com

Alexandra Jensen – Senior Consultant
Tel.: +44 (0) 203 946 7422
alexandra.jensen@gensearch-consulting.com

Selected yet again: ‘Excellent’ for Recruitment of Top Management 2018

Décideurs Magazine issued by the Leaders League, a media and rating agency for top executives, has released its 2018 annual “Compensation Systems and Recruitment Strategies” report for the Executive Search industry in France. Read more “Selected yet again: ‘Excellent’ for Recruitment of Top Management 2018”

GenSearch secures the new CEO for Medicen

Medicen Paris Region

 

 

 

GenSearch was delighted to partner with Medicen Paris Region, Europe’s leading health cluster to recruit their new Chief Executive Officer, Stephane Roques who will be in charge of implementing the cluster’s strategy in order to make the Paris region a world leader in the field of life sciences and health. Read more “GenSearch secures the new CEO for Medicen”

Le secteur des biotechs recrute !

Thérapie génique, protéines recombinantes, microbiote, etc. l’innovation à un rythme très soutenu dans le secteur des biotechnologies nécessite l’emploi de médecins et pharmaciens dans certaines fonctions tout particulièrement. Développement clinique, direction médicale, market access, affaires réglementaires. Zoom sur ces débouchés.

Médecins et pharmaciens sont très recherchés dans le secteur en plein essor des biotechnologies. Un domaine très vaste, qui implique un large panel de domaines de recherche : thérapies géniques, protéines recombinantes, cancérologie, immunothérapie, microbiote, etc. Soit toute une série de spécialisations, auxquelles on ne peut pas accéder avec les mêmes formations.
Le Leem a recensé pas moins de 730 formations en biotech, tous niveaux confondus (bac+2 à bac+5). Parmi les formations cotées, on peut signaler par exemple l’ENSTBB Bordeaux ou l’ESTBB de Lyon, qui offrent aux médecins et pharmaciens des masters 2 de très bonne qualité.

« Dans les discussions que nous menons avec le gouvernement au sujet du secteur des biotechnologies, l’un de nos objectifs est de clarifier cette offre, qui n’est pas très lisible actuellement pour les industriels. Certaines formations de très bon niveau montées en France sont parfois inconnues et les ingénieurs biotech formés ici partent travailler à l’étranger… », souligne Arnaud Chouteau, directeur Emploi et Formation au Leem, le syndicat des entreprises du médicament.
Les médecins sont particulièrement recherchés pour monter une start-up en tandem avec un ingénieur ou un polytechnicien et devenir directeur médical de l’entreprise. L’école Polytechnique, HEC Paris et l’univers

ité Paris-Descartes viennent ainsi de lancer un programme MSc/M2 Bioentrepreneurs. De profils scientifique, ingénieur ou commercial, les étudiants travaillent sur des projets réels pouvant déboucher sur la création d’entreprises dans le domaine de l’innovation biomédicale. Par ailleurs, les masters par apprentissage constituent aussi une voie très intéressante car les jeunes qui en sortent sont recrutés ensuite à 100%.

Quelles seront les thérapies et les métiers de demain ?

Dans son « Plan compétences Biotech 2020 »*, le Leem distingue les10 grandes familles de biotechnologies, qui seront à l’origine des thérapies de demain :

–  Modification du microbiote pour raisons thérapeutiques
Compétences recherchées d’ici 2020 : bio-informaticien et méta-génomique (pour l’analyse des séquençages), affaires réglementaires, production du matériel vivant ;

–  Tissus à usage médical
Compétences recherchées d’ici à 2020 : conception des échafaudages biocompatibles, impression 3D (Hardware), chimistes et biologistes, histologistes, contrôle qualité, méthodes analytiques, métiers réglementaires ;

–  Thérapies à base d’ARN
Compétences recherchées d’ici à 2020 : métiers analytiques, affaires réglementaires, chefs de projets capables de gérer des partenariats, connaissances en biologie/chimie des nucléotides, connaissances du développement clinique du bio-médicament ;

–  Thérapies géniques
Compétences recherchées d’ici à 2020 : galénique/formulation, bio-production, biosécurité, méthodes analytiques, contrôle et assurance qualité, métiers réglementaires, pharmaciens responsables pour la libération de lots, veille technologique et scientifique, évaluation clinique ;

–  Thérapies cellulaires
Compétences recherchées d’ici à 2020 : galénique/formulation, bio-production, biosécurité, méthodes analytiques, contrôle et assurance qualité, métiers réglementaires, pharmaciens responsables pour la libération de lots, métiers de la propriété industrielle, veille technologique et scientifique, évaluation clinique ;

–  Nanobiotechnologies
Compétences recherchées d’ici 2020 : pharmacovigilance, méthodes analytiques, métiers réglementaires, double culture technique et médicale, physique d’interaction particules/corps humain ;

–  Solutions multitechnologiques de santé (médicaments et dispositifs médicaux intelligents et connectés)
Compétences recherchées d’ici 2020 : business development, juridique, informaticiens, mathématiciens, microélectroniciens, statisticiens, spécialiste digital et des big data, sécurité et exploitation des données, métiers réglementaires, gestion des partenariats ;

–  Protéines recombinantes
Compétences recherchées : métiers d’interaction, coordinateurs, connaissances mixtes biotech/chimie, modélisation/bio-informatique pour l’analyse des données, biophysique-biochimie, sciences des matériaux appliquée à la biologie, chimie analytique et biochimie ;

–  Tests diagnostics et médecine personnalisée
Compétences recherchées : collecte, stockage et exploitation des données générées par le séquençage nouvelle génération, conseillers en génétique, analyses de méta-données, médecine+bio-informatique, éthique (partage des informations avec le patient) ;

–  Plateformes de biotech permettant la découverte de molécules thérapeutiques innovantes
Compétences recherchées : médecins et pharmaciens avec un PhD, management des données, interconnexion des disciplines (chimie et biologie), modélisation informatique, biologie des systèmes ;

L’avis de l’expert

Pauline Rambaud, senior consultante au sein de GenSearch, cabinet de conseil en recrutement spécialisé dans les sciences de la vie depuis 2011
« Un profil d’avenir : médecin et entrepreneur »
« Comme dans beaucoup d’autres secteurs, il y a une pénurie dramatique de médecins dans le secteur des biotechnologies au sens strict (produits issus de techniques de génie biologique). Ceci est vrai à la fois dans les « Big pharma » spécialisées en Biotech type Amgen, et dans les start-up. Or, un profil de médecin est indispensable pour définir la stratégie médicale de l’entreprise. Pour contourner cette difficulté, les entreprises de biotech (et la plupart des entreprises pharmaceutiques) recrutent des médecins à diplôme étranger. Un master n’est pas obligatoire après les études de médecine. En revanche, le meilleur profil est celui d’un médecin qui a déjà travaillé dans une big pharma, sur des projets internationaux et corporate, avec une expérience de la stratégie. Jusqu’à présent, les profils recrutés sur les postes de direction médicale étaient toujours des seniors. Ceci est en train d’évoluer. Les jeunes médecins réalisent que de nouveaux métiers sont en train d’émerger et je commence à rencontrer de jeunes médecins qui veulent devenir entrepreneurs. Les fourchettes de rémunération sur ces postes sont très variables selon la taille de l’entreprise. Mais le salaire annuel est au minimum de 110 000 euros en fixe, sans compter les primes et les actions.
Pour ce qui concerne les pharmaciens, ils ont de très nombreux débouchés dans les entreprises de biotech qui ont déjà des produits commercialisés, notamment sur des fonctions de Market Access, marketing/vente, affaires réglementaires, etc. Et les niveaux de salaires sont tout aussi attractifs que dans les big pharmas ! Il n’y a pas actuellement de difficultés de recrutement sur les profils de pharmacien. La filière industrie est une voie toute tracée ! »

Sur remede.org

GenSearch: Stepping up to the challenge for Endometriosis

ENDOrun

 

 

 

 

The early morning runs, aching limbs and blisters won’t stop the GenSearch team who are determined to run and support the ENDOmind 10km run in Paris to raise awareness for Endometriosis as well as helping to fund further research into this debilitating illness to which there is no known cure.

Read more “GenSearch: Stepping up to the challenge for Endometriosis”